Breaking News

Quel est l’intérêt du PSA total dans le dépistage du cancer de la prostate ?

Le dosage du PSA est l’un des examens indispensables pour la détection du cancer de la prostate. Le PSA est présent dans le sang, mais aussi dans le sperme. L’élévation ou la baisse de son taux renseigne sur l’état de la prostate. Découvrons l’intérêt du PSA total et son rôle dans la détection du cancer de la prostate.

Le PSA total, un baromètre de santé de la prostate


Le psa total, en d'autres termes, Antigène prostatique spécifique, est une protéine naturellement présente dans le sang. Il permet de mesurer l'existence et le développement de cancers liés à la prostate. Une petite quantité de PSA est présente dans le sang des hommes, et la dose maximale est dans le sperme.
Car cette protéine est utilisée pour assurer le mouvement et la fluidité des spermatozoïdes. En fonction de l'augmentation des taux de PSA sanguins, on déterminera s’il s’agit d'une hypertrophie bénigne, d’une prostatite aiguë ou d'un cancer de la prostate suspecté.
Le suivi de l’élévation du taux de PSA peut déterminer s'il existe un risque de cancer de la prostate à travers sa cinétique ou sa vélocité. Cependant, il n'y a pas de fourchette normale pour ce taux. De plus, en cas de doute, une biopsie ou un toucher rectal doit être effectué.
Il existe deux formes de PSA : PSA libre et PSA total. Le calcul du rapport PSA libre / PSA total peut rendre l'analyse plus précise et justifié les biopsies de prostate.

Le PSA total, un excellent indicateur de présence de cancer prostatique


Afin de déterminer la présence d’un cancer, le dosage sanguin du PSA est un bon indicateur. Depuis l'utilisation de cette technologie, moins de 3% des hommes ont développé une métastase. Néanmoins avant son introduction, 70% des hommes à qui le cancer avait été diagnostiqué avaient déjà des tumeurs avancées.
Depuis 1986, ce type de test sanguin a été introduit dans le dépistage personnel, de sorte que toutes les pathologies puissent être vite diagnostiquées. Il permet également de mesurer les réponses aux traitements en fonction des variations des taux. En effet, le taux normal est un signe de guérison, tandis que le taux anormal peut être un signe de récidive de la maladie.
Le taux moyen de PSA normal dans le sang est de 2,5 ng/ml pour les hommes de moins de 50 ans. Lorsque le taux de PSA est supérieur à 10 dans le sang, le risque de cancer de la prostate est élevé. Il faudra alors faire d’autres examens complémentaires.