Breaking News

Les informations à avoir sur les douleurs de dos

Dans le corps humain, il est normal de constater que la colonne lombaire est relativement très bien conçue. Ses composants travaillent ensemble pour assurer le soutien, la force et la flexibilité. Sa structure complexe rend un peu plus vulnérable le bas de dos aux douleurs. C’est ce qui explique parfois les douleurs dites lombaires.

Qu’est-ce qui peut causer une douleur de dos ?

Souvent, le mal de dos n'a pas une cause simple. La lombalgie peut être due à une ou plusieurs des causes suivantes : une mauvaise posture, un manque d'exercice physique entraînant un raidissement de la colonne vertébrale et une faiblesse musculaire claquages ou encore des entorses musculaires.

Outre ces causes, certaines pathologies spécifiques sont liées à la douleur ressentie dans le dos. Il est important de se rappeler que le site https://docti-posture.com mentionne qu'une douleur intense ne signifie pas nécessairement qu'il y a un problème grave.

Certaines des causes de ces douleurs sont très rares. Il peut s’agir des problèmes osseux tels qu'une fracture - souvent liée à l'amincissement des os, connu sous le nom d'ostéoporose. Il peut également s’agir d’une infection, d’une tumeur ou d’une inflammation (par exemple dans le cas de la spondylarthrite ankylosante).

Quelles sont les informations supplémentaires à avoir ?

Ces douleurs sont très fréquentes. Cependant, elles disparaissent d’elles-mêmes dans la plupart des cas. Toutefois, vous devriez consulter votre médecin si votre douleur est vraiment intense, dure longtemps, vous empêche de travailler ou de faire les choses que vous aimez.

Si cette lombalgie affecte vos activités quotidiennes et s'aggrave, courez voir le médecin. Vous devez également consulter votre médecin si vous constatez des changements dans votre fonction sexuelle, par exemple si vous êtes incapable d'avoir une érection.

Si la douleur vous cause des problèmes importants et vous empêche de poursuivre vos activités quotidiennes et professionnelles, votre médecin vous examinera et vous posera des questions.

Somme toute, la plupart des lombalgies disparaissent d’elles-mêmes. Si ce n’est pas le cas, il serait alors primordial que vous fassiez un tour chez le médecin.