Breaking News

Le jeûne : une nouvelle thérapie aux multiples bienfaits sur la santé

Le jeûne est une pratique associée depuis des millénaires à plusieurs croyances religieuses et spirituelles. Des périodes y sont spécialement consacrées pour se plonger dans un état de méditation ou pour gagner le pardon de l’être suprême. Cependant, au-delà de cette dimension spirituelle de la pratique, le jeûne a des effets biologiques assez bénéfiques. Il s’agit d’une méthode de détoxication de l’organisme et de purge des organes. Ceci, grâce à un mécanisme d’élimination des mauvaises graisses et des toxines. Le jeûne constitue de ce fait aujourd’hui une thérapie de soulagement de plusieurs maux.

Jeûner pour perdre du poids

Le jeûne est l’une des nombreuses techniques de perte de poids qui existent. Certaines personnes l’ont certainement déjà expérimenté sans en connaître véritablement les implications. L’efficacité du jeûne pour perdre du poids a été prouvée grâce à une étude réalisée sur 207 personnes obèses. Ces derniers ont été soumis au jeûne partiel pendant leur hospitalisation sur une durée d’environ 2 mois. A l’issue de l’expérience, les résultats révèlent qu’une perte de poids moyenne de 28,2 kg a été enregistrée. Toutefois, après seulement 2 ans, les sujets ayant subi l’expérience et qui n’ont pas changé de mode de vie ont retrouvé leur poids initial. Il en ressort que jeûner pour sa santé est une bonne initiative, mais son effet est atténué à long terme si vous ne changez pas votre style de vie. Le jeûne n'est qu'une thérapie complémentaire si votre objectif est la perte de poids. L’efficacité du jeûne est plus remarquée si vous le complétez avec des exercices physiques et de saines habitudes alimentaires.

Jeûner pour traiter l’hypertension

Pour le traitement de l’hypertension grâce à un jeûne médicalement assisté, des essais ont été effectués. Ce jeûne consistait à consommer durant 72 heures seulement des fruits et légumes puis uniquement de l’eau durant les 10 jours qui suivent. A la fin de l’essai, une diminution significative de la pression sanguine a été observée chez tous les sujets ayant participé à l’expérience, sachant qu’ils avaient tous une pression élevée au départ. La majorité des patients soumis à ce traitement sans médicaments a même retrouvé une pression artérielle normale.