Accueil > A la une > Transactions financières / Refus des pièces de 250 FCFA : Des banques s’expliquent

Transactions financières / Refus des pièces de 250 FCFA : Des banques s’expliquent

banque2
Photo d’archives utilisée à titre d’illustration

Malgré l’assurance de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), la pièce de 250 F CFA est toujours refusée dans les transactions commerciales, transports publics et autres échanges. Pire, certains établissements financiers ce sont mis dans la danse. Quelques-unes des banques approchées nous ont livré leurs raisons.

Dans un article publié par APA, Aboubacar Bamba, Commercial dans une société de la place, titulaire d’un compte à la Banque nationale d’Investissement (BNI-structure avec des capitaux de l’Etat) a indiqué qu’il s’est vu refuser, lundi en début d’après-midi le dépôt d’un lot de pièces de 250 F CFA, évalué à 47 000 FCFA.

« J’avais 188 pièces à déposer sur mon compte(…) . La caissière m’a fait savoir après avoir consulté l’un de ses supérieurs hiérarchiques que la banque ne peut accepter des pièces usées », a témoigné M.Bamba , qui avait été reçu au guichet N°1.

Le lendemain, mardi, l’infortuné Aboubacar expose sa mésaventure de la veille à sa conseillère de clientèle, Vanessa Danon, qui lui réitère la même position que l’agent au guichet, ‘’me demandant de me rendre à la (BCEAO)’’, relate-t-il, très amer et ‘’prêt à intenter un procès’’ contre sa banque.

Pourtant dans un communiqué de presse, publié le 20 septembre 2016, la BCEAO indiquait que « Les vendeurs de biens et services et créanciers sont tenus d’accepter la pièce de 250 F en paiement », car cette pièce a toujours cours légal et pouvoir libératoire sur le territoire de l’ensemble des Etats membres de l’Union économique et monétaire Ouest africaine(UEMOA) à savoir au Benin, au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, en Guinée Buissau, au Mali, au Niger, au Sénégal, au Togo.

Si dans la plupart des agences de banques visitées, il n’a été fait cas d’aucune ‘’censure’’’ visant les pièces de 250 FCFA, le dépôt de cette monnaie est soumis à des restrictions.

A l’accueil de l’agence NSIA Banque de la Riviera 2, il nous a été notifié que le « client ne peut déposer plus de deux pièces de 250 FCFA ». Une décision qui émane de la hiérarchie.

Dans l’agence de la Société ivoirienne de banque située dans les environs, la réalité est tout autre. Au guichet, on nous a faire savoir que seulement dix pièces de 250 FCFA peuvent être acceptées par dépôt. La raison est toute simple. La fiche de dépôt ne contient que dix cases à remplir. Quant à la banque mentionnée par APA, à savoir la BNI, toutes nos tentatives pour obtenir les motivations de sa décision sont restées vaines.

Bonfils Bahié/ Abidjan911.com

Toute l’information de la Côte d’Ivoire sur Abidjan911.com la plateforme du citoyen.
DONNEZ VOTRE AVIS
fpi

Nouvelle constitution : L’opposition assiège l’Assemblée nationale le 5 octobre


Le projet de réforme constitutionnelle engagé par le Chef de l’Etat a été adopté par …

Lire la suite »
banque2

Transactions financières / Refus des pièces de 250 FCFA : Des banques s’expliquent


Malgré l’assurance de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), la pièce …

Lire la suite »
abidjan

Africa’s Pulse : L’économie ivoirienne parmi les plus performantes d’Afrique


La Côte d’Ivoire et le Sénégal figurent parmi les économies les plus performantes du continent. …

Lire la suite »
Ecole primaire

Enseignement primaire / Cours du mercredi : Ce que propose des syndicalistes


Au cours d’une réunion d’explication sur la nécessité des cours du mercredis, des syndicalistes ont …

Lire la suite »
fidra-mmebedie

Côte d’Ivoire / JRA 2016 : Bonne nouvelle pour les retraités


L’ex première dame de Côte d’Ivoire, Henriette Konan Bédié, marraine de la troisième édition de …

Lire la suite »
franc_cfa

Franc CFA : Une monnaie inadaptée selon un expert de l’ONU


Le secrétaire général adjoint de l’Onu, Carlos Lopes, estime que le Franc CFA est une …

Lire la suite »