Breaking News

Avez-vous besoin d’une assurance pour votre moto ?

Comme c’est le cas avec tous les engins à roue, les motocyclettes ont toutes besoin d’être assurées. Les mêmes dispositions d’assurance s'appliquent aux motocyclettes qu'aux automobiles. Ils permettent de prendre en charge tous les dommages causés à votre propre moto.

L'obligation d'assurance

Sans assurance responsabilité civile, votre moto n'est même pas autorisée à quitter le garage. Parce que, s’il n’a aucune responsabilité, il n’a pas de plaque d'immatriculation. Et sans plaque, vous n’êtes pas autorisé à conduire. Avec une assurance, si vous causez des dommages à des tiers, l'assurance responsabilité civile prend le relais. Par exemple, si votre petite moto de sport laisse une rayure entre deux voitures garées, l’assurance peut éventuellement payer les frais de réparation. Ayez plus d’infos et d’actualités sur le sujet en cliquant sur le lien.

Protection supplémentaire volontaire

Mais qui paie si quelque chose arrive à votre moto ? Il s'agit de votre assurance tous risques. Elle se décline en deux variantes : l'assurance partielle et l'assurance complète. La couverture partielle couvre les dommages causés à votre moto par des tiers (par exemple, les dommages dus aux forces naturelles, le vol ou la collision avec des animaux). L'assurance tous risques couvre également les dommages causés par vous-même, par exemple en cas de chute. Vous payez une prime plus élevée pour cette couverture supplémentaire.
Si votre moto est neuve, l'assurance tous risques couvre les dommages jusqu'à 100 % du prix d'achat. Au fur et à mesure qu'il vieillit, le montant de l'indemnité diminue. Avec une Harley Davidson flambant neuve, une assurance tous risques est parfaitement logique.

Avez-vous besoin d'une assurance accident ?

Votre assurance responsabilité civile ne paie que lorsque la question de la culpabilité a été clarifiée. Une assurance accident couvre les frais d'hospitalisation, les médicaments, les renflouements et les pertes de salaire ou le remboursement du capital. Les conducteurs qui vivent en Suisse par exemple sont généralement assurés de manière adéquate par leur employeur ou leur caisse d'assurance maladie. Si votre copilote vit à l'étranger, une assurance accident peut s'avérer utile.