Breaking News

Assurance appartement : Que faire en cas de dégâts causés par l’eau ?

Les habitations humaines peuvent être le théâtre d’importants dégâts causés par l’eau. Ainsi, pour aider les occupants à y faire face efficacement, les compagnies d’assurance intègrent ce détail dans toutes les assurances appartement. Alors, quelle procédure suivre pour obtenir indemnisation après des dégâts causés par l’eau?

Procédure d’indemnisation après un sinistre : L’indispensable constat amiable et la déclaration

Il est essentiel de procéder à un constat amiable des dégâts causés par l’eau et d’en informer son assureur dans les 05 jours ouvrés qui suivent la constatation des dégâts. La procédure est quasi identique à celle des accidents de voiture pour l’assurance automobile. Ainsi, vous devez remplir un formulaire en faisant ressortir les  sites touchés par le sinistre, les causes potentielles, les différentes personnes impliquées et leurs coordonnées respectives. Des photos du sinistre peuvent étoffer davantage votre formulaire de déclaration.

Il faut souligner que les 05 jours ouvrés constituent un délai de rigueur qu’il faut s’efforcer de respecter. Une déclaration du sinistre au-delà de ce délai risque au mieux des cas de diminuer fortement le montant des réparations ou au pire l’annuler. Vous pouvez lire le site de votre assureur pour connaitre les autres détails particuliers relatifs au constat amiable et à la déclaration du sinistre.

Certains gestes d’urgence doivent toutefois précéder le constat amiable et la déclaration du sinistre. Il s’agit entre autres de couper l’arrivée l’eau de votre appartement, de couper l’électricité et enfin d’informer vos voisins s’ils s’avèrent être à l’origine du sinistre. Veuillez également informer votre propriétaire.

Procédure d’indemnisation après un sinistre causé par l’eau : Les erreurs à ne pas commettre

La plus récurrente des erreurs consiste à démarrer les travaux de réparation avant la constatation par un expert mandaté par votre assureur. En effet, cela risque de créer un décalage important entre votre constat initial et celui de l’expert; ce qui provoquera une réduction du montant des réparations. Enfin, évitez de surfacturer les réparations en espérant frauder l’assurance. Au mieux des cas, vous vous en, tirerez avec une annulation des indemnités, au pire, ce sera une poursuite judiciaire pour fraude.