Accueil > A la une > Santé publique / Vaccins obligatoires et recommandés : Ce qu’il faut savoir !

Santé publique / Vaccins obligatoires et recommandés : Ce qu’il faut savoir !

 

vaccin_enfant_1
Photo d’archives utilisée à titre d’illustration

Un carnet de vaccination à jour est un impératif pour des voyages à l’étranger. Au-delà, c’est aussi Abidjan911 - Logo Citoyen Pastille-01une exigence médicale. Certains vaccins sont obligatoires et d’autres, non moins importants, sont recommandés. Quelles sont ces substances immunisantes et pourquoi certaines sont prioritaires que d’autres ?

Immunité. C’est ce que confère le vaccin contre la maladie pour laquelle il est administré. Et, quelques fois il combat d’autres infections parallèles. Une manière donc d’éviter plusieurs maladies.

Face à la prolifération de multiples pathologies aux conséquences désastreuses, il est important de faire connaître  ces dispositions médicales.

Vaccination obligatoire pour tous

La Côte d’Ivoire  est un pays  tropical où les moustiques, agents pathogènes de maladies telles que la fièvre jaune et la malaria, font plusieurs victimes chaque année.

La vaccination contre la fièvre jaune est indispensable dès l’âge de 6 ou 9 mois, même lorsqu’elle n’est pas administrativement exigée. Elle protège à 100 % pendant au moins 10 ans. Cette vaccination ne peut se faire que dans les centres de vaccination habilités

 La protection est conférée seulement 10 jours après l’injection (sauf en cas de rappel : protection immédiate). Il est donc nécessaire de s’y prendre à l’avance.

Même si l’administration rapide d’un bon traitement symptomatique à l’hôpital améliore les taux de survie. Il n’existe pas pour l’heure un médicament antiviral spécifique contre la fièvre jaune.

Face à ce risque sanitaire, le ministère ivoirien de la santé a instauré à titre obligatoire la vaccination contre  la fièvre jaune. Une  maladie  qui tue en l’espace d’une dizaine de jours. La vaccination ainsi administrée est valable pour toute la vie.

Pas impératifs… mais recommandés

L’environnement, l’alimentation, les comportements (sexuels, hygiéniques) et autres entraînent de nombreuses maladies tant chez la population infantile qu’adulte.

La diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la fièvre typhoïde, les hépatites A et B menacent une grande frange de la population ivoirienne.

Avec de fortes potentialités de mortalité ou d’invalidité, ces maladies constituent un risque pour tout le monde.  Elles sont majoritairement sans remède.

La démarche idéale serait d’éviter d’en  être contaminé. Et, le moyen  le plus efficace reste et demeure la vaccination.

C’est dans ce sens qu’il est recommandé de se faire vacciner contre un bon nombre de maladie.

De la femme enceinte à l’adulte en passant respectivement par le nourrisson,  l’adolescent et le jeune, il faut se faire administrer  des vaccins selon le programme de vaccination établie par le ministère de la santé et de l’hygiène publique de Côte d’Ivoire.

Une démarche à la fois bénéfique pour l’individu que pour son entourage d’autant plus que la majorité de ces maladies est transmissible.

Voir le programme de vaccination ici : http://www.inhp.ci/programme-vaccination.php

Cyrille Leverbe / Abidjan911.com

Toute l’information de la Côte d’Ivoire sur Abidjan911.com la plateforme du citoyen.
DONNEZ VOTRE AVIS
fpi

Nouvelle constitution : L’opposition assiège l’Assemblée nationale le 5 octobre


Le projet de réforme constitutionnelle engagé par le Chef de l’Etat a été adopté par …

Lire la suite »
banque2

Transactions financières / Refus des pièces de 250 FCFA : Des banques s’expliquent


Malgré l’assurance de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), la pièce …

Lire la suite »
abidjan

Africa’s Pulse : L’économie ivoirienne parmi les plus performantes d’Afrique


La Côte d’Ivoire et le Sénégal figurent parmi les économies les plus performantes du continent. …

Lire la suite »
Ecole primaire

Enseignement primaire / Cours du mercredi : Ce que propose des syndicalistes


Au cours d’une réunion d’explication sur la nécessité des cours du mercredis, des syndicalistes ont …

Lire la suite »
fidra-mmebedie

Côte d’Ivoire / JRA 2016 : Bonne nouvelle pour les retraités


L’ex première dame de Côte d’Ivoire, Henriette Konan Bédié, marraine de la troisième édition de …

Lire la suite »
franc_cfa

Franc CFA : Une monnaie inadaptée selon un expert de l’ONU


Le secrétaire général adjoint de l’Onu, Carlos Lopes, estime que le Franc CFA est une …

Lire la suite »