Accueil > A la une > Côte d’Ivoire / Mairie de Yopougon : Le service d’état civil, un modèle d’administration publique

Côte d’Ivoire / Mairie de Yopougon : Le service d’état civil, un modèle d’administration publique

 

mairie-yop2

Depuis décembre dernier, la plus grande commune de Côte d’Ivoire, Yopougon s’est dotée d’un siège municipal digne de son rang. Si les populations se félicitent de la construction de ce joyau Abidjan911 - Logo Citoyen Pastille-01architectural, c’est surtout la qualité du service de l’état civil qu’elles apprécient le plus. Abidjan911.com a fait le constat sur le terrain le jeudi 25 août.

Délais trop longs, accueil médiocre, cafouillages monstres et corruption. Les critiques acerbes ne manquent pas à l’endroit des services publics ivoiriens. Sur ce sombre tableau, les services d’état civil  sont généralement en première ligne. Mais au service de l’état civil de la mairie de Yopougon-Selmer (mairie centrale), on semble avoir tourné le dos à ces pratiques qui ternissent l’image de l’Administration publique.

Un accueil au dessus de la mêlée…

Auparant, il était courant de voir des personnes entassées dans le couloir ou dans la cour, exposées au soleil,  attendant de se faire délivrer un simple extrait de naissance, certificat de vie et d’entretien ou autres documents. A présent, les choses ont bien changé. Désormais, des chaises ont été disposées  à  l’abri de la chaleur pour faire patienter les usagers. Dans la salle de réception des documents, l’ordre est de mise.

 Compartimentés, les différents services organisent les groupes en fonction des demandes de chacun. Des sièges sont placés à cet effet. On attend dans un hall climatisé.

La cours de la mairie, la devanture du bâtiment de l’état civil, le hall d’accueil sont d’une propreté remarquable. On n’aperçoit ni sachet, ni papier, ni autres ordures de quelques sortes. Des poubelles sont installées  à environ  10 mètres les unes des autres.

Célérité dans l’exécution des services

Désormais, les administrés ont directement accès aux agents. Il n’y a plus d’intermédiaires.

« Avec la réduction des délais, on a plus besoin de passer par  qui que ce soit pour obtenir ses documents. Le service s’est vraiment amélioré », apprécie M. Lémé Sylvain, venu établir la déclaration de naissance de son fils.

Pour cet habitué des services de l’état civil de la mairie de Selmer -Il y établit régulièrement les extraits de naissance de son épouse-, les délais de délivrance des papiers ont été considérablement réduits.

« Par le passé, il fallait deux jours pour une simple légalisation. Maintenant, vous n’avez qu’à patienter une ou deux heure(s) pour récupérer le document ».

Gourli Jean Yves, élève en classe de 1ère D à Bouaké est en vacances en Abidjan. Né à Yopougon, il se fait produire ses extraits de naissance dans ladite mairie. Présent la veille pour le dépôt, il est là ce matin pour récupérer ses papiers. En 2014, il lui avait fallu trois jours pour les obtenir. Cette fois, il a oublié le numéro de son extrait. L’agent doit donc faire des recherches dans les différents registres afin de retrouver le numéro.

« Malgré tout cela, on m’a promis d’avoir les deux copies de mon extrait de naissance aujourd’hui alors que je n’ai fait la demande qu’hier », lance-t-il.

A l’instar de ces deux personnes, c’est un satisfecit général qu’expriment les administrés de la commune rencontrés sur place. Ils saluent en outre le strict respect des délais fixés et des coûts.

En effet, tout acte est gratuit à la mairie de Yopougon-Selmer. Les solliciteurs n’ont qu’à s’acquitter des frais de timbres.

A l’entrée du bâtiment de l’état civil, des instructions fermes sont affichées. Des listes de documents à établir en 1 ou 2 heures, 24 et 72 heures ont été dressées. La mention ‘’Tout ces documents sont gratuits’’ précède chaque fiche. Pour veiller au respect de ces instructions, un numéro portable a été laissé afin de dénoncer tout manquement à ces prescriptions.

Si l’on critique régulièrement certaines administrations publiques pour la médiocrité de leur service, la mairie de Yopougon, notamment le service de l’état civil,  se présente  comme un exemple à suivre pour le bien des populations.

Cyrille Leverbe / Abidjan911.com

Toute l’information de la Côte d’Ivoire sur Abidjan911.com la plateforme du citoyen.
DONNEZ VOTRE AVIS
fpi

Nouvelle constitution : L’opposition assiège l’Assemblée nationale le 5 octobre


Le projet de réforme constitutionnelle engagé par le Chef de l’Etat a été adopté par …

Lire la suite »
banque2

Transactions financières / Refus des pièces de 250 FCFA : Des banques s’expliquent


Malgré l’assurance de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), la pièce …

Lire la suite »
abidjan

Africa’s Pulse : L’économie ivoirienne parmi les plus performantes d’Afrique


La Côte d’Ivoire et le Sénégal figurent parmi les économies les plus performantes du continent. …

Lire la suite »
Ecole primaire

Enseignement primaire / Cours du mercredi : Ce que propose des syndicalistes


Au cours d’une réunion d’explication sur la nécessité des cours du mercredis, des syndicalistes ont …

Lire la suite »
fidra-mmebedie

Côte d’Ivoire / JRA 2016 : Bonne nouvelle pour les retraités


L’ex première dame de Côte d’Ivoire, Henriette Konan Bédié, marraine de la troisième édition de …

Lire la suite »
franc_cfa

Franc CFA : Une monnaie inadaptée selon un expert de l’ONU


Le secrétaire général adjoint de l’Onu, Carlos Lopes, estime que le Franc CFA est une …

Lire la suite »