Accueil > Actualités > Economie > Côte d’Ivoire / Coton : L’Etat veut privatiser la CIDT

Côte d’Ivoire / Coton : L’Etat veut privatiser la CIDT

CIDT-1024x603

Le gouvernement ivoirien a lancé mardi, un avis à manifestation d’intérêt pour la privatisation de la Compagnie ivoirienne pour le développement des textiles (CIDT).

Tentant de sauver un des acteurs historiques de la filière coton, l’Etat de Côte d’Ivoire a lancé, mardi, via un appel d’offre international, le processus de privatisation de la CIDT.

Selon le comité de privatisation, cette cession de la CIDT à « un investisseur privé, ayant seul ou en consortium, une capacité financière et des références avérées, dans la gestion de la filière cotonnière et l’exploitation d’une unité agro-industrielle de coton » se fera en trois étapes.

Dans un premier temps, il s’agira de céder, à cet investisseur privé, 33,33% du capital de la CIDT. Par la suite, en 2020, ce sont à nouveau 46,7% de parts qui lui seront cédées en vue  de porter sa participation à 80% du capital, dont 13% en portage. L’Etat conservera alors 20% du capital.

Enfin, à la troisième étape, la CIDT sera introduite à la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM), à travers la cession de 10% des parts de l’Etat de Côte d’Ivoire. Ainsi que des 13% détenus par le repreneur privé en portage, dont 3% réservés aux salariés de la CIDT et aux planteurs de graine.

Le comité de privatisation indique, par ailleurs, que le repreneur privé, en plus du prix de cession de la participation de 33,33%, doit être en mesure d’apporter à la CIDT, «  un financement de 16,9 milliards FCFA (26 millions d’euros) pour lui permettre de poursuivre ses activités ». Ce prêt sera transformé en parts de capital.

L’objectif du gouvernement ivoirien est d’assurer la survie et la pérennité de la CIDT qui sort progressivement d’une grave crise après le démantèlement en 1996 des actifs de la compagnie.

En raison de nombreuses difficultés, la production de cette compagnie qui atteignait les 120 000 tonnes de coton avant la crise ivoirienne (en 2002), a progressivement baissé pour se retrouver entre 50 000  et 60 000 tonnes par campagne.

 

Malick Toé /Abidjan911.com

 

Toute l’information de la Côte d’Ivoire sur Abidjan911.com la plateforme du citoyen.
DONNEZ VOTRE AVIS
fpi

Nouvelle constitution : L’opposition assiège l’Assemblée nationale le 5 octobre


Le projet de réforme constitutionnelle engagé par le Chef de l’Etat a été adopté par …

Lire la suite »
banque2

Transactions financières / Refus des pièces de 250 FCFA : Des banques s’expliquent


Malgré l’assurance de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), la pièce …

Lire la suite »
abidjan

Africa’s Pulse : L’économie ivoirienne parmi les plus performantes d’Afrique


La Côte d’Ivoire et le Sénégal figurent parmi les économies les plus performantes du continent. …

Lire la suite »
Ecole primaire

Enseignement primaire / Cours du mercredi : Ce que propose des syndicalistes


Au cours d’une réunion d’explication sur la nécessité des cours du mercredis, des syndicalistes ont …

Lire la suite »
fidra-mmebedie

Côte d’Ivoire / JRA 2016 : Bonne nouvelle pour les retraités


L’ex première dame de Côte d’Ivoire, Henriette Konan Bédié, marraine de la troisième édition de …

Lire la suite »
franc_cfa

Franc CFA : Une monnaie inadaptée selon un expert de l’ONU


Le secrétaire général adjoint de l’Onu, Carlos Lopes, estime que le Franc CFA est une …

Lire la suite »