Accueil > A la une > Réforme constitutionnelle : Affi et l’AFD pas prêts « à contracter avec Ouattara »

Réforme constitutionnelle : Affi et l’AFD pas prêts « à contracter avec Ouattara »

L'opposition gagne le pari de la mobilisation
L’opposition gagne le pari de la mobilisation

Lors de sa conférence de presse animée jeudi 15 septembre, le président du Front populaire ivoirien (FPI) avait annoncé une série de meetings dans le district d’Abidjan pour dénoncer le projet de nouvelle constitution. La première manifestation s’est tenue samedi dernier dans la commune de Port-Bouët.  Le défi de la mobilisation était un challenge à relever. La coalition vient de gagner ce pari. Elle a également réaffirmé sa volonté de faire échec au projet de Ouattara.

Un parti gangrené par des conflits de leadership. Des cadres du parti en prison ou en exil. Des militants rongés par la crainte de la répression… Tant de variables qui présageaient d’une mobilisation ratée.

Pourtant l’Alliance des forces démocratiques (AFD) a fait taire tous ses détracteurs. En effet, c’est une ‘’Place Laurent Gbagbo’’ pleine de monde qui a accueilli les responsables de l’AFD.

Les participants, dont le nombre pourrait être estimé à 2000 personnes, sont venus écouter le message de leurs leaders.

« Un appel à la mobilisation contre le projet de réforme constitutionnelle ». Telle est la teneur des propos des différents intervenants.

A tour de rôle, ils ont expliqué les raisons qui fondent leur désapprobation à la démarche du Chef de l’Etat.

Pour le chef de file de l’opposition, Pascal Affi N’Guessan, le projet de révision doit être purement et simplement retiré, comme il ne cesse de le clamer depuis son entame.

« Une constitution demande la participation de toutes les composantes de la population. Or, présentement, plusieurs de nos camarades sont en exil ou en prison. En plus, le président Alassane Ouattara n’a associé aucune force vive de la nation à ‘’son projet’’ », déplore-t-il.

Selon lui, les conditions ne sont pas réunies pour réformer la constitution. Il s’oppose par ailleurs à l’instauration d’une vice-présidence à la tête de l’Etat ainsi qu’au sénat.

« Cette série de meetings qui vient d’être lancée est  donc une manière pour nous de démontrer notre force et exprimer notre désapprobation au texte», explique Affi N’guessan avant de conclure « Nous ne sommes pas prêts à contracter avec eux dans les conditions actuelles».

Pour Marcel Gossio et Sam l’Africain, le projet de nouvelle constitution est une manière détournée pour Alassane Ouattara de ne pas rendre compte de sa gestion aux Ivoiriens alors que son mandat tire à sa fin. ‘’C’est une distraction’’, s’exclament-ils.

L’ex-directeur général du Port autonome d’Abidjan a mis en avant la cherté de la vie, le chômage des jeunes et bien d’autres difficultés rencontrées par les populations. Des problèmes qui selon lui devraient trouver des solutions  urgentes ”avant de parler d’une quelconque réforme constitutionnelle”.

Quant à Christine Konan, Vice-présidente du FPI chargée des femmes, elle a pour sa part, appelé le président de la République à respecter la constitution actuelle.

Faisant allusion à l’alinéa premier de l’article des présents textes relatif à la question de l’exil en Côte d’Ivoire, elle a interpellé l’assemblée sur le nombre important d’exilés ivoiriens alors que la loi fondamentale du pays l’interdit. Ainsi, le respect de la  présente constitution dans toute sa forme et son fond par le gouvernement actuel est une donnée essentielle pour entamer tout projet de réforme constitutionnelle.  Elle a donc exhorté la population ivoirienne particulièrement les femmes à faire front au projet de révision.

Cyrille Leverbe / Abidjan911.com

Toute l’information de la Côte d’Ivoire sur Abidjan911.com la plateforme du citoyen.
DONNEZ VOTRE AVIS
fpi

Nouvelle constitution : L’opposition assiège l’Assemblée nationale le 5 octobre


Le projet de réforme constitutionnelle engagé par le Chef de l’Etat a été adopté par …

Lire la suite »
banque2

Transactions financières / Refus des pièces de 250 FCFA : Des banques s’expliquent


Malgré l’assurance de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), la pièce …

Lire la suite »
abidjan

Africa’s Pulse : L’économie ivoirienne parmi les plus performantes d’Afrique


La Côte d’Ivoire et le Sénégal figurent parmi les économies les plus performantes du continent. …

Lire la suite »
Ecole primaire

Enseignement primaire / Cours du mercredi : Ce que propose des syndicalistes


Au cours d’une réunion d’explication sur la nécessité des cours du mercredis, des syndicalistes ont …

Lire la suite »
fidra-mmebedie

Côte d’Ivoire / JRA 2016 : Bonne nouvelle pour les retraités


L’ex première dame de Côte d’Ivoire, Henriette Konan Bédié, marraine de la troisième édition de …

Lire la suite »
franc_cfa

Franc CFA : Une monnaie inadaptée selon un expert de l’ONU


Le secrétaire général adjoint de l’Onu, Carlos Lopes, estime que le Franc CFA est une …

Lire la suite »